LES OBV DU QUÉBEC S'ENGAGENT ET INVITENT TOUS LES ACTEURS DE L'EAU À S'Y RALLIER!

par Jeffrey Servant

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU ROBVQ

Pour diffusion immédiate

Stratégie québécoise de l'eau 2018-2030

Laval, le 27 juin 2018 - Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) soutient la toute nouvelle Stratégie québécoise de l’eau et son premier plan d’action et invite les parties prenantes de tous les milieux à s’y rallier. Cette Stratégie a été dévoilée ce matin au Centre d'interprétation de l'eau de Laval (C.I.EAU) par la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, madame Isabelle Melançon.

Parmi les mesures qui retiennent l’attention du ROBVQ, mentionnons la création du Conseil québécois de l’eau ainsi que la mise sur pied d’un Fonds bleu. Ce fonds, annoncé par le ministre responsable de la Stratégie maritime, monsieur Jean D’Amour, soutiendra la réalisation d’actions identifiées dans les plans directeurs de l’eau des organismes de bassins versants du Québec (OBV)

Une vision rassembleuse et attendue

La Stratégie québécoise de l’eau vient prendre la relève de la Politique nationale de l’eau, plus de quinze ans après son adoption. Au cœur de cette Stratégie se trouve une vision centrée sur la préservation de l’eau afin qu’elle demeure une richesse et une fierté collective. Pour atteindre cette vision, la Stratégie propose comme orientation le renforcement de la gestion intégrée des ressources en eau.

« La gestion intégrée de l’eau par bassin versant est l’un des piliers de la Stratégie. Cette approche de gestion participative, adaptée aux réalités régionales et axée sur les engagements de tous les citoyens et acteurs de l’eau a fait ses preuves depuis 2002. Les organismes de bassins versants du Québec sont donc très fiers d’être directement associés à la mise en œuvre de cette nouvelle Stratégie ambitieuse pour les douze prochaines années », affirme Caroline Brodeur, présidente du ROBVQ.

Pour Antoine Verville directeur général du ROBVQ, « cette Stratégie cible bien les enjeux actuels en gestion de l’eau, dont la prévention des risques liés à l’eau telles que les inondations, la restauration des milieux aquatiques, la protection accrue des sources d’eau potable, la réduction de la pollution par le plastique et le développement du potentiel économique de l’eau ».

Les OBV, organismes-clés pour la mise en œuvre du premier plan d’action

La Stratégie québécoise de l’eau sera mise en œuvre par l’entremise de trois plans d’action successifs. Le premier de ces plans prévoit des actions en matière de sensibilisation, de développement de connaissances, de prévention des risques et la mise en place d’un programme de soutien régional aux enjeux de l’eau et aux plans directeurs de l’eau (PDE).

« Les OBV du Québec, qui ont pour mission d’élaborer les plans directeurs de l’eau, ont développé des expertises sur ces sujets au cours des dernières décennies, qu’ils souhaitent mettre à profit afin de conserver notre patrimoine collectif. Nous prenons l’engagement d’appuyer ce plan d’action ambitieux dans chacune des régions du Québec et invitons l’ensemble des acteurs de l’eau du Québec à joindre le courant, qu’ils proviennent des municipalités locales et régionales, des industries, des Premières Nations ou du milieu associatif », affirme madame Brodeur.

La sensibilisation, fer de lance d’une stratégie portée par tout un chacun

Pour monsieur Verville, « le succès de cette Stratégie repose sur l’engagement individuel de tous les Québécoises et Québécois. La conservation de l’eau passe d’abord par des actions simples comme la conservation de notre environnement naturel, l’économie d’eau potable ou la valorisation de l’eau de pluie. Les enjeux soulevés par la Stratégie subissent tous les impacts des changements climatiques et nous devons collectivement nous préparer à y faire face ».

Le dévoilement de cette Stratégie et de son plan d’action fait suite à une série de mesures ambitieuses en gestion de l’eau annoncées par la ministre Melançon dans la dernière année, dont le soutien financier accru aux organismes de bassins versants, un soutien à l’édition 2018 du Mois de l’eau et l’adoption de règlements et guide sur la conservation des milieux humides et hydriques. Le ROBVQ souhaite donc que la prochaine décennie permette de développer une conscience collective accrue sur la valeur et l’importance de notre trésor national : l’eau.

- 30 -

Source(s)

Héloïse Fernandez

Chargée des communications

ROBVQ

418 800-1144 #2

418 953-7132

heloise@robvq.qc.ca

Informations complémentaires

Le ROBVQ représente 40 organismes de bassins versants (OBV) établis sur l’ensemble du Québec méridional regroupant quelque 900 acteurs de l’eau. Les OBV sont des organismes mandatés par le gouvernement en vertu de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés. En concertation avec les acteurs de l’eau de leur territoire, ils élaborent et assurent le suivi d’un plan directeur de l’eau.

Pour en savoir plus 

jemkvp5hpqt2CsjA