CRRC - Comité de réhabilitation de la rivière Châteauguay

par La SCABRIC

Le Comité pour la Réhabilitation de la Rivière Châteauguay (CRRC) existe depuis 1988. Il est né de la nécessité d’avoir un groupe environnemental dans la Haut-Saint-Laurent.

Surtout centré à Howick à ses débuts, nous récupérions des vieux journaux. Un de nos membres, Michel Préville, bouturait des arbres et arbustes que nous donnions aux personnes intéressées.

Puis pendant quelques années, Pierre Léger se rendait à la pépinière de Berthier pour obtenir des arbres du ministère. Nos distributions sont alors devenues populaires et un peu notre marque de commerce.

À chaque année, nous sommes présents au Marché Fermier et à la Foire de Havelock pour donner des arbres. Nous avons donné plus de 130 000 arbres depuis nos débuts.

Le but premier du CRRC était et est toujours de réhabiliter les cours d’eau de la région tout en ayant des rives en santé.

Suite à une visite en Ontario, le CRRC a été impressionné le mode de gestion par bassin versant. Nous sommes donc à l’origine du premier organisme de Bassin Versant au Québec : la SCABRIC

Le CRRC a effectué de très nombreuses plantations en débutant par la chênaie à Allan’s Corners en 1994 et l’érablière à l’intersection des routes 138 et 138A à Ormstown en 1995. Nous avons aussi planté des arbres et d'arbustes sur une quinzaine de sites de Trout River à Ste-Martine afin de revitaliser les rives. Et ceci à la demande de membres de notre organisme qui désiraient avoir une rive en santé. Et l’an dernier, nous avons planté 600 arbres à Beauharnois pour financer nos activités.

En 2008, nous avons courageusement récupéré 167 pneus dans la rivière Châteauguay à Huntingdon.

Afin de sensibiliser la population, nous présentons depuis 2008 une conférence annuelle sur des différents sujets environnementaux. En voici quelques-uns :

  • Les bandes riveraines en beauté avec Larry Hodgson,
  • La culture des arbres et arbustes à noix comestibles avec Giulio Néri,
  • Les eaux souterraines avec Geneviève Audet et Marie Larocque de l’UQAM,
  • L’utilisation des herbacées pour stabiliser les rives par Gérard Caron,
  • L’agrile du frêne par Giulio Néri et Clément Beaulieu,
  • Le roseau commun par Jacques Brisson de l’UdeM.

Avec les changements climatiques, il est pour nous de plus en plus important de planter des arbres. Quelles espèces doit-on privilégier? En collaboration avec Héritage St-Bernard de Châteauguay, nous tiendrons une conférence sur ce sujet le 16 mai prochain.

Nous sentons que pour la jeunesse, il y a une priorité : l’ENVIRONNEMENT. Alors, poursuivons nos actions. Lisez notre déplliant!