logo-SCABRIC4

 

Société de conservation et d'aménagement des bassins versants de la Zone Châteauguay

plan-directeur-bg

Portrait BV Rivière ChâteauguayPortrait BVrivchat

Diagnostic BV Rivière ChâteauguayDiagnostic-BVrivchat

Plan d'action BV Rivière Châteauguay partie 1planaction-BVrivchat1

Plan d'action BV Rivière Châteauguay partie 2 planaction-BVrivchat1

 

Note au lecteur

Données présentées

Les données présentées dans le portrait du bassin versant de la rivière Châteauguay proviennent d'une multitude de sources, comme l'indique la liste des références en fin de document. Les données ont été recueillies à des échelles variables de référence au territoire. Par exemple, certaines données sont à l'échelle des municipalités, d'autres sont à l'échelle des MRC, d'autres sont à l'échelle du bassin versant, d'autres sont à l'échelle de la Zone Châteauguay suite au redécoupage du Québec méridional, en zones de gestion intégrée de l'eau, d'autres encore sont à l'échelle 1 : 20 000, etc. Les données n'ont pas toutes la même précision. Certaines données proviennent de campagnes d'échantillonnage structurées et précises, alors que d'autres ont été récoltées de façon ponctuelle lorsqu'une occasion se présentait ou proviennent d'observations personnelles de citoyens informés du territoire. Certaines données présentées s'appliquent à plus d'une catégorie et sont parfois calculées en double. Certaines données sont vieilles de plusieurs années (plus de 25 ans), tandis que d'autres sont plutôt récentes (moins de 5 ans).
En raison de toutes ces disparités de sources, d'échelle, de précision, de classification et de temps, il arrive que l'on présente deux données pour la même information ou que la somme des pourcentages équivalent à plus de 100%. D'autre part, les données présentées sont parfois arrondies à la décimale près, ce qui peut entraîner des discordances dans les additions des chiffres présentés.
C'est le meilleur portrait qu'il a été possible de dresser à partir des données colligées au moment de la rédaction.
Bonne lecture!

Remerciements

Pour réussir à remercier réellement tous les intervenants qui ont été contactés au cours des recherches qui ont permis d'obtenir l'information récoltée et analysée afin de produire le présent portrait du bassin versant de la rivière Châteauguay, il faudrait un document de plusieurs pages et les risques d'oublis seraient immenses. Nous nous contenterons donc d'énumérer les principales sources d'information :

  • Le MDDEP qui a transmis gracieusement plusieurs données sur le territoire et qui a réalisé l'Atlas du bassin versant de la rivière Châteauguay qui a été abondamment utilisé pour rédiger le présent portrait ;
  • Le MRNF qui a fourni des données géomatique et sur la biologie du bassin versant de la rivière Châteauguay ;
  • Le MAPAQ qui a fourni plusieurs cartes et des données sur l'agriculture qui occupe une grande place sur le territoire ;
  • Les municipalités et les MRC qui ont accepté de répondre à de nombreuses questions permettant de dresser un portrait plus précis de plusieurs aspects du portrait ;
  • Les organismes du milieu et les groupes de recherche qui ont été sollicités au fil des ans ;
  • Les membres du conseil d'administration et les employés de la SCABRIC.

Équipe de réalisation

Rédaction
Geneviève Audet
Agente de l'environnement, SCABRIC

Planification et révision du contenu
Félix Blackburn
Directeur général, SCABRIC

Cartographie
Andrew Sullivan
Technicien en géomatique, SCABRIC

Jean Bapstiste Sarr
Chargé de projet, SCABRIC

Lecture d'épreuve et mise en page
Marie-Claudette Lapointe
Adjointe administrative, SCABRIC

Comment citer ce document

AUDET, G., BLACKBURN, F., SULLIVAN, A., SARR, J. B. ET LAPOINTE, M.-C., 2011.
Portrait du bassin versant de la rivière Châteauguay. SCABRIC, Sainte-Martine (Québec), 289 p.

Liste des Figure

Portrait Figure 1

Tab Title 2

Your text...

 

  • INTRODUCTION

    L'eau est un élément essentiel à la vie qui est au cœur de l'équilibre des écosystèmes. Les travaux de la Commission sur la gestion de l'eau au Québec (BAPE, 2000) ont permis de prendre conscience de l'ampleur des défis liés à la question de l'eau. Cette commission a également souligné l'urgence de mettre en place un cadre approprié de gestion pouvant assurer la pérennité et la qualité de l'eau. Pour répondre à ces exigences, le gouvernement du Québec a adopté la Politique nationale de l'eau (Gouvernement du Québec, 2002) qui privilégie l'application de la gestion intégrée de l'eau par bassin versant.

  • 1. DESCRIPTION DES CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES DU TERRITOIRE ET DU MILIEU

    Dans cette section, vous trouverez une description des caractéristiques physiques du territoire et du milieu humain.

  • 2. DESCRIPTION DES ACTIVITÉS HUMAINES ET UTILISATIONS DU TERRITOIRE

    Dans cette section, vous trouverez une description des activités humaines ainsi que des utilisations du territoire.

  • 3. DESCRIPTION DU MILIEU BIOLOGIQUE

    Par sa position géographique, à l'extrême sud-ouest du Québec, le bassin versant de la rivière Châteauguay est dans la région bioclimatique la plus diversifiée de la province. Les espèces animales et floristiques qu'on y retrouve profitent des conditions les plus favorables du Québec pour croître et se reproduire. Par contre, ces mêmes espèces se situent dans la zone la plus utilisée de la province. Les usages anthropiques entrainent souvent des conséquences qui limitent la biodiversité.

    D'après la Stratégie canadienne de la biodiversité publiée par le Réseau canadien d'information sur la biodiversité (RCIB, 1998) :

    Dans les temps modernes, la réduction de la biodiversité au Canada est surtout attribuable aux activités humaines. Les impacts cumulatifs de l'industrie, de l'agriculture, de l'exploitation forestière, de la pêche commerciale, de l'étalement urbain, de l'aménagement de corridors de transport et de notre forte consommation de ressources par habitant ont entraîné la dégradation des écosystèmes et des habitats et la réduction du nombre d'espèces et de leur diversité génétique. Les écosystèmes et l'habitat sont aussi détériorés par la pollution, par l'introduction d'espèces étrangères et par la fragmentation résultant d'une foule d'aspects de l'activité humaine.

    Ces constats s'appliquent tous au bassin versant de la rivière Châteauguay. En plus des espèces indigènes présentes sur le territoire, certaines espèces ont été introduites par l'activité humaine, les espèces dites exotiques envahissantes, qui menacent la survie de certaines espèces indigènes (voir la section 3.1.1.3, p. 185).

    Lorsque l'on observe le bassin versant de la rivière Châteauguay à vol d'oiseau (figures 51 et 53, p. 134 et 145), on ne peut que constater à quel point les milieux naturels sont fragmentés dans le paysage. Le bassin versant de la rivière Châteauguay ne fait donc pas exception à cette tendance lourde au Canada, d'autant qu'il est situé dans la partie la plus densément peuplée du Québec.

    Le bassin versant de la rivière Châteauguay est entièrement située dans la zone de végétation tempérée nordique, plus précisément dans le domaine bioclimatique de l'érablière à caryer cordiforme. Par la combinaison des facteurs climatiques, géologiques, physiographiques et hydrographiques, c'est dans cette région qu'on retrouve le plus grand nombre d'espèces au Québec. De façon générale, on connaît peu les éléments de la biodiversité au Québec (l'ensemble des espèces, les communautés naturelles et les assemblages fauniques), car les données existantes concernent surtout les espèces en péril, ainsi que quelques habitats fauniques. Selon l'Atlas de la biodiversité du Québec, le domaine bioclimatique de l'érablière à caryer cordiforme est la seule région naturelle où l'on retrouve plus de 50% de toutes les espèces menacées ou vulnérables du Québec, celles-ci étant essentiellement à la limite nord de leur aire de répartition. À partir des données existantes, l'analyse des points chauds de la biodiversité, autant pour sa richesse que pour sa rareté des espèces dans une perspective québécoise, indiquent que le territoire est de riche à très riche. Il contient donc plusieurs points d'intérêt pour la conservation au Québec, mais non dans une perspective internationale. (Tardif, B., G. Lavoie et Y. Lachance, 2005).

  • 4. DESCRIPTION DES ACTEURS, DES USAGERS ET DES USAGES DE L’EAU

    Le bassin versant de la rivière Châteauguay est caractérisé non seulement par sa diversité biologique, mais également par la diversité des acteurs, des usages et des usagers de l’eau.

    La présente section se veut un résumé descriptif de ces forces du milieu et de sa dynamique. 

  • CONCLUSION

    Il existe de nombreuses données au sujet du bassin versant de la rivière Châteauguay. Toutefois, elles ne sont pas intégrées. La SCABRIC a réalisé un premier travail de recherche et d'organisation des informations existantes. L'étape suivante a été l'analyse des informations obtenues afin de réaliser un seul ouvrage regroupant cette information. Il s'agit d'un processus itératif qui n'est jamais réellement terminé.

    Dans les informations présentées, plusieurs sont à compléter, manquantes, partielles, à une échelle inadéquate ou imprécises. La plupart des données sont vieillissantes. D'autres données existent mais ne peuvent être obtenues avec la précision requise pour effectuer des analyses précises du territoire.

    La SCABRIC a tenté une analyse du territoire avec les informations disponibles présentées dans le portrait. Il s'agit de l'ouvrage « Diagnostic du bassin versant de la rivière Châteauguay » (Audet, G., Blackburn, F., Sullivan, A. et Lapointe, M.-C., 2010). Dans ce diagnostic, on présente les secteurs où des actions sont à entreprendre pour régler des problématiques.

    Le « Plan d'action du bassin versant de la rivière Châteauguay » identifiera les actions à réaliser par les divers intervenants volontaires du territoire afin de résoudre les problématiques identifiées.

    Dans le « Plan d'action » du plan directeur de l'eau du bassin versant de la rivière Châteauguay, ides systèmes de suivis devront être implantés afin de valider que la mise en œuvre des actions identifiées portent réellement leurs fruits sur le territoire.

  • RÉFÉRENCES
  • ABRÉVIATIONS

    ABRÉVIATIONS

    °C

    Degré Celsius

    µm

    Micromètre = 0,000001 m

    AARQ

    Atlas des amphibiens et reptiles du Québec

    ACCELERATES

    Assessing climate change effects on land use and ecosystems

    AFM

    Agence forestière de la Montérégie

    AQGO

    Association québécoise des groupes d’ornithologues

    ARRC

    Amis et riverains de la rivière Châteauguay

    BAPE

    Bureau d’audiences publiques sur l’environnement du Québec

    BDTQ

    Base de données informatiques de la topographique au Québec

    BPC

    Biphényles polychlorés ou polychlorobiphényles, une molécule hautement toxique

    BPR

    Groupe d’ingénieurs québécois

    BSE

    Biens et services écologiques

    CAB

    Centres d’action bénévole

    Can. J. For. Res.

    Canadian Journal of Forestry Resources

    CCAE

    Clubs-conseils en agroenvironnement

    CDAQ

    Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec

    CDC

    Corporation de développement communautaire

    CD-Rom

    Compact Disc - Read Only Memory

    CDPNQ

    Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec

    CEHQ

    Centre d’expertise hydrique du Québec

    CF

    Coliformes fécaux

    Chla

    Chlorophylle a et phéophytines

    CIEL

    Centre d’intendance écologique Latreille

    CLD

    Centre local de développement

    CLE

    Centre local d’emploi

    CLSC

    Centre local de services communautaires

    CMCC

    Conseil montérégien de la culture et des communications

    CMI

    Commission mixte internationale

    CMM

    Communauté métropolitaine de Montréal

    CO2

    Dioxyde de carbone

    COD

    Carbone organique dissous

    COSEPAC

    Comité sur la situation des espèces en péril au Canada

    CRAAQ

    Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec

    CRÉ

    Conférence régionale des élus

    CRÉVHSL

    Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

    CRRC

    Comité de réhabilitation de la rivière Châteauguay

    CRRNT

    Commission régionale sur les Ressources naturelles et le Territoire

    CRSNG

    Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

    CT

    Coliformes totaux

    CVER-SO

    Comité de vigilance de l’esker régional du sud-ouest

    DDT

    Dichlorodiphényltrichloroéthane, un pesticide de synthèse hautement toxique

    DH

    Domaine hydrique

    DRASTIC

    R (Net recharge) la recharge annuelle

    A (Aquifer media) le milieu aquifère

    S (Soil media) le type de sol

    T (Topography) la topographie

    I  (Impact of the vadose Zone media) l'impact de la zone non saturée

    C (Hydraulic conductivity) la conductivité hydraulique

     

    DVD

    Digital Video Disc

    Éd.

    Éditeur ou Édition

    EFE

    Écosystème forestier exceptionnel

    EITU

    Effet d’îlot thermique urbain

    EPA

    Environmental Protection Agency

    ÉPOQ

    Étude des populations d’oiseaux du Québec

    FAPAQ

    Société de la faune et des parcs du Québec

    FCM

    Fédération canadienne des municipalités

    FDA

    Food and Drugs Administration

    G3E

    Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau

    GIEBV

    Gestion intégrée de l’eau par bassin versant

    GIEC

    Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

    H2O

    Formule chimique de l’eau

    HAP

    Hydrocarbures aromatiques polycycliques

    HSB

    Héritage Saint-Bernard

    ICU

    Institut canadien des urbanistes

    INRS

    Institut national de recherche scientifique

    INRS - ETE

    Institut national de recherche scientifique – Eau, Terre et Environnement

    INSPQ

    Institut national de santé publique du Québec

    IQBP

    Indice de qualité bactériologique et physicochimique de l’eau

    IRBV

    Institut de recherche en biologie végétal

    IRDA

    Institut de recherche et de développement en agroenvironnement

    ISBN

    International Standard Book Number

    ISQ

    Institut de la statistique du Québec

    ISSN

    International Standard Serial Number

    J. Veg. Sci.

    Journal of Vegetation Science

    km

    Kilomètre

    LEP

    Loi sur les espèces en péril du Canada

    LRQ

    Lois refondues du Québec

    m3

    Mètre cube

    m3/ha/an

    Mètres cubes par hectar par année

    m3/s

    Mètres cubes par secondes

    MAMROT

    Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du Territoire du Québec

    MAPAQ

    Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

    MCCC

    Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec

    MCCCF

    Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec

    MDDEP

    Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec

    MELS

    Ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport du Québec

    MENV

    Ministère de l’Environnement du Québec

    MES

    Matières en suspension

    MRC

    Municipalité régionale de comté

    MRCC

    Modèle régional canadien du climat

    MRF

    Matières résiduelles fertilisantes

    MRN

    Ministère des Ressources naturelles du Québec

    MRNF

    Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec

    MSP

    Ministère de la Sécurité Publique du Québec

    MSSS

    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

    MTQ

    Transports Québec

    NH4

    Azote ammoniacal

    NOx

    Nitrates et nitrites

    NWWA

    National Water Well Association

    NY

    New York

    NYDAM

    New-York Department of Agriculture and Markets

    NYDEC

    New York State Department of Environmental Conservation

    NYSDEC

    New York State Department of Environmental Conservation

    O3

    Ozone troposphérique (élément du smog)

    OMS

    Organisation mondiale de la Santé

    OTAN

    Organisation du Traité de l’Atlantique Nord

    Ouranos

    Consortium sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques

    PDE

    Plan directeur de l’eau

    PDF

    Portable digital format

    PIB

    Produit intérieur brut

    PM2,5

    Particule dont la taille est inférieure à 2,5 µm

    PRDIRT

    Plan régional directeur des ressources naturelles et du territoire de la CRÉ

    Ptot

    Phosphore total

    Q-2, r.

    Numéro de chapitre d’un règlement du RRQ

    QC

    Québec

    Qr = ek x Sa

    Qr (débit réservé en m3/s)

    e (2.71828)

    k (ordonnée à l’origine du type de débit réservé

    S (superficie du bassin versant en km2

    a (coefficient de régression partielle rattaché à la superficie du bassin versant

    RCI environnement

    Entreprise de gestion des matières résiduelles au Québec

    RCIB

    Réseau canadien d’information sur la biodiversité

    REA

    Règlements sur les exploitations agricoles

    RRQ

    Règlements refondus du Québec

    SAD

    Schéma d’aménagement et de développement

    SADC

    Société d’aide au Développement des collectivités

    SCABRIC

    Société de conservation et d’aménagement du bassin de la rivière Châteauguay

    SGGE

    Système géomatique pour la gouvernance de l’eau du MDDEP

    SHNVSL

    Société d’histoire naturelle de la Vallée du Saint-Laurent

    SOMAE

    Suivi des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux

    SPH

    Syndrome pulmonaire à hantavirus

    SRES A1b

    Scénario de changements climatiques

    SRES A2

    Scénario de changements climatiques

    SRES B1

    Scénario de changements climatiques

    SUNY

    State University of New York

    T

    Turbidité

    Technorem

    Consultant en hydrogéologie

    UA

    Unités animales

    UPA

    Union des producteurs agricoles

    UQAM

    Université du Québec à Montréal

    URB

    Urbanisme

    USA

    United States of America (États-Unis d’Amérique)

    USDA

    United States Department of Agriculture

    USEPA

    United States Environment Protection Agency

    USGL/GLU

    Union Saint-Laurent-Grands-Lacs (Great Lakes United)

    USGS

    United States Geological Survey

    UTES

    Usine de traitements de l’eau souterraine qui sert à contenir l’eau souterraine contaminée à Mercier

    UV

    Rayons ultraviolets

    Vol.

    Volume

    Waste Management

    Entreprise de gestion des matières résiduelles au Québec

    ZIP

    Zone d’Intervention Prioritaire, responsable de la gestion d’une section du Fleuve Saint-Laurent

  • Annexe 1 - Cartes écotouristiques rivière Châteauguay